Humanités numériques et enseignement supérieur: comment mieux former?

Proposé par Fatiha Idmhand (Université du Littoral), Sofia Papastamkou (MESHS)

Cet atelier propose d’aborder la place des humanités numériques dans l’enseignement supérieur. L’idée est de discuter des actions de formation qu’il serait possible de mettre en place, dès à présent, pour former les étudiants à ce domaine, de définir l’intensité et les outils qui seraient nécessaires pour cela. L’idée est de préparer une « boîte à idées » destinée aux intervenants des différents niveaux du cursus LMD alors que les formations en « Humanités numériques » ne sont pas encore généralisées.

Cette proposition s’inscrit dans la continuité d’un atelier du THATCamp 2012 (« Formations et humanités numériques en France », qui avait été proposé par Aurélien Berra et Florence Clavaud) et s’intéresse plus particulièrement aux formations non-institutionnalisées, c’est-à-dire sans caractère régulier, permanent et non-intégrées dans les cursus disciplinaires actuellement organisés dans l’enseignement supérieur. L’atelier pourrait être articulé en deux temps : d’abord une mise au point sur les offres de formations existantes en humanités numériques, sur les acteurs, les publics ciblés, leurs modalités et contenus. Ensuite, il s’agira de définir les meilleures manières d’intégrer les Humanités numériques aux formations notamment lorsque celles-ci sont absentes des licences, masters ou des pôles de recherches.


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Il serait intéressant d’inclure l’idée d’actions de formation en direction des personnels administratifs. Dans mon expérience, beaucoup de choses échouent en raison de leur lacunes en littératie numérique.